Focus sur les traditions vietnamiennes pour être prêt pour votre voyage

Comme le dit Homer, « Étranger, ma coutume est d’honorer les hôtes ». Il est essentiel pour un passionné de voyage et de tourisme d’avoir toujours un profond respect pour les us et coutumes du pays dans lequel il séjourne. Le Vietnam fait partie des destinations touristiques préférées des Français. L’histoire franco-vietnamienne y est pour quelque chose comme le prouve l’architecture coloniale. Pour perpétuer cette bonne relation qui est bénéfique pour les deux pays, les Français doivent apprendre davantage les us et coutumes des Vietnamiens pour pouvoir les respecter correctement.

Les religions et croyances au Vietnam

Le Vietnam est un pays qui respecte la liberté de croyance et de religion. La société vietnamienne est façonnée par des valeurs issues de plusieurs religions différentes : le christianisme (catholicisme et protestantisme), le culte des ancêtres, le confucianisme, le taoïsme et le bouddhisme. La plus vieille pratique religieuse est le culte des ancêtres. Elle est surtout pratiquée dans les petits villages. Mais la religion la plus répandue est sans doute le bouddhisme vietnamien. Le confucianisme occupe la troisième place, mais ici, il est difficile de parler de « religion » puisque cette croyance considère que la transcendance n’existe pas. Tout est question de philosophie morale se basant sur la hiérarchie sociale et familiale. Il existe une petite communauté musulmane dans le pays, mais avec des règles différentes du reste du monde musulman. Par exemple, son ramadan ne dure que 3 jours au lieu d’un mois. Le créateur de voyages Monde Authentique inclut un guide complet sur les pratiques religieuses dans ses offres.

Les savoir-vivre vietnamiens

Le peuple du Vietnam est un peuple calme. Oubliez les insultes dans les embouteillages, les klaxons indiquant que vous êtes énervé, les chamailleries avec les vendeurs, … Bref, les mauvaises habitudes des villes françaises ! On ne s’énerve pas, on discute, même en cas de grave désaccord. Entrer dans une maison sans y avoir été invité est une forme d’impolitesse très grave. Et n’oubliez pas que la plupart du temps, il faut se déchausser à la porte. Soignez les tenues vestimentaires. Dans la tradition vietnamienne, le nudisme est fortement méprisé, même sur les plages. Le sexisme est un fléau dans le pays. Une femme célibataire ayant plus de 40 ans est pointée du doigt car c’est une honte colossale pour eux.

Les fêtes traditionnelles

Pour les Vietnamiens, les fêtes traditionnelles constituent un aspect culturel inévitable. Rien ne manifeste plus les us et coutumes d’un lieu que les fêtes traditionnelles. Pour les touristes, il n’est pas questions de manquer des occasions pour y assister. Parmi les plus populaires, on peut citer la fête des gongs, le concours d’éléphants, le nouvel an lunaire, le Têt, la fête des âmes errantes. Cette dernière est d’une beauté exquise. Le 15e jour de la 7e lune, des oiseaux sont relâchés dans le ciel et des poissons dans la rivière pour montrer de la bienfaisance.

Visitez la baie d’Halong et ses eaux merveilleuses au court d’une ballade en mer d’exception
A la découverte d’Hanoï, bijou impérial du Vietnam